« Retrouver une certaine dignité et le respect des autres »

Le Monde
Paroles de sans voix

A Pipriac, en Ille-et-Vilaine, ATD Quart-Monde a créé une entreprise sociale pour embaucher des demandeurs d’emploi de longue durée. Un dispositif qui pourrait être élargi. (…)

Pour la plupart des chômeurs embauchés ce jour-là, la signature d’un CDI signifie la fin de la galère et le début d’une nouvelle vie. « Cela va nous donner la possibilité de recréer du lien social, de retrouver une certaine dignité et le respect des autres », résume Florence Bouvier, 53 ans, de la commune voisine de Saint-Ganton. Pour cette future gestionnaire des ressources humaines de Tezea, « le travail, c’est indispensable pour être reconnu dans la société ». (…)

L’entreprise prévoit de débuter ce mois-ci les prestations pour ses clients. Lesquelles ? « Faire des travaux dans les espaces naturels, assurer des courses pour les garagistes, emmener les voitures au contrôle technique », commence à énumérer Denis Prost, avant de préciser : « Les salariés ne prennent le travail de personne puisqu’on propose des services qui n’existaient pas jusqu’à présent. » Financée par des recettes publiques nées de la réaffectation des coûts liés à la privation d’emplois et par la vente de ses prestations, Tezea prévoit de recruter d’ici l’été environ 65 salariés sur l’ensemble du territoire de Pipriac et de Saint-Ganton. (…)

This entry was posted in Français, solidarité – solidarity, travail – work and tagged , , , . Bookmark the permalink.