Amélie Lenninger : « La rue est mon terrain de jeux »

ATD Quart Monde France

« La première fois que j’ai entendu parler d’ATD Quart Monde, un ami qui découvrait le volontariat permanent m’a dit : « On m’a donné la mission d’habiter un quartier défavorisé à Bruxelles. Je dois rencontrer les habitants, aller vers les plus exclus, apprendre d’eux. Ne rien proposer et écrire tous les jours ». J’ai su à cet instant que ce mouvement, ATD, je voudrais le découvrir de plus près.

Cette mission est ce qu’on appelle la « présence ». Depuis fin 2015, je l’assume à Paris intramuros. Un vaste territoire. Comment faire sur une telle superficie ? On m’a donné la liberté d’explorer, de trouver moi-même le moyen d’aller à la rencontre. (…)

Voir aussi : « On est des habitants comme les autres »
Vivre avec les plus pauvres

This entry was posted in famille - family, Français and tagged , , , . Bookmark the permalink.