Mise en oeuvre d’un arrêt de la CEDH

Exilés dans les Balkans

Mamadou Bah a obtenu le statut de réfugié en Grèce en 2012. Menacé par le parti neo-nazi l’Aube dorée, il quitte la Grèce pour la Belgique où il vient d’obtenir le statut de réfugié. Une première, la Belgique reconnaissant ainsi l’incapacité des autorités d’un pays de l’Union européenne à protéger une personne à qui elles ont accordé l’asile :

http://balkans.courriers.info/article25041.html

oOo

Cela semble être une conséquence de l’arrêt de la CEDH du 21.1.11 qui a condamné la Belgique pour violation de l’art 3 (traitement inhumain et dégradant)  parce qu’en renvoyant un immigré en Grèce elle l’avait exposé à des conditions de détention et d’existence contraires à cet article.

J.M. Visée

oOo

Exilés dans les Balkans

En Allemagne, le tribunal administratif de Stuttgart a remis en cause la décision des autorités allemandes de refuser le statut de réfugié à deux personnes Rroms de Serbie, reconnaissant la réalité des discrimination et des persécutions subies dans ce pays :

http://serbie-droitshumains.blogspot.fr/2014/06/tribunal-de-stuttgart-en-serbie-les.html

 

Ce contenu a été publié dans Expulsion, Français, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.